Sergueï Lavrov, 🇷🇺 Ministre des Affaires Étrangères russe, vient de plonger dans le scandale. Le président Zelensky est un nazi, et d’ailleurs Hitler avait du sang juif lui aussi, dit-il à une télé italienne.


L’absurdité offensante de ses déclarations anéantissent le peu de crédibilité qui lui restait en Occident. Où ira maintenant la cordiale relation israélo-russe? Une question de logique: que peut bien savoir le Ministre russe sur cette question. Les études historiques se sont succédées, sans pouvoir jamais établir la véracité de la judéité de sang attribuable au Führer. Jamais une piste sérieuse et étayée n’a été étayée. Un bon résumé dans “Les mythes de Seconde Guerre Mondiale”, sous la direction de Jean Lopez et Olivier Wieviorka (éditions Perrin), y consacre un chapitre figurant les principales sources, et Brendan Simms “The Word Was Not Big Enough” for Hitler, Allan Lane publishers, y présente une étude parallèle menant au même résultat: hautement improbable sinon insensé.

En Israël le choc de cette remarque commence seulement à se faire sentir, l’ambassadeur de Russie en Israël a été convoqué. Les relations russo-israéliennes en prennent un coup.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*